Ananas_roti_aux__pices


Je n'ai pas suivi la recette tel qu'indiqué car je n'avais pas autant de gousse de vanille dans mon garde manger. J'ai plutôt ajouté 2 c. à thé de vanille pure liquide dans l'eau avant de l'ajouter au sucre bien caramélisé. J'ai aussi substitué le piment de la Jamaïque par un petit piment d'Espelette.


Ingrédients

1 ananas frais

6 gousses de vanille

Pour le sirop : 125 g de sucre

2 gousses de vanille

6 lamelles de gingembre frais

3 grains de piment de la Jamaïque pilés

1 c. à soupe de rhum ambré

  1. La veille, préparez le sirop : fendez les deux gousses de vanille en deux dans le sens de la longueur puis recoupez-les en deux tronçons.

  2. Mettez le sucre semoule dans une petite casserole sans eau et faites-le caraméliser sur feu doux jusqu'à ce qu'il prenne une belle couleur d'ambre foncé.

  3. Ajoutez dans la casserole la vanille, le gingembre et le piment, versez 25 cl d'eau pour arrêter la cuisson (protégez vos mains des projections brûlantes avec des gants de cuisine et un couvercle)

  4. Laissez tiédir le sirop, puis ajoutez le rhum et réservez à température ambiante.

  5. Pelez le gros ananas ou les petits. Fendez les 6 gousses de vanille en deux dans la longueur.

  6. Transpercez la chair d'ananas avec une brochette pour former des passages puis enfilez les gousses de vanille à la place.

  7. Couchez les ananas dans un plat allant au four, couvrez d'une feuille de film alimentaire et réservez jusqu'au lendemain au réfrigérateur.

  8. Le lendemain, préchauffez le four à th 7-8 (230°) (450 F)

  9. Filtrez le sirop et nappez-en les ananas, enfournez le plat et laissez cuire 1 h.

  10. Pendant la cuisson, retournez régulièrement les fruits et arrosez-les sur toutes les faces.

Servez les ananas rôtis chauds et entiers, vous les découperez à table.

Vous pouvez accompagner tout simplement les ananas rôtis de glace vanille ou de sorbet à l'ananas. Pierre Hermé vous suggère de les napper de pulpe de fruits de la passion et de les servir avec un baba au rhum.

Source : Marie Leteuré